Terminal de Djéno: Des activités multiples pour une énergie meilleure

Le ''Commited to better energy'' est un engagement du groupe Total qui se traduit entre autre par le respect des normes de sécurité et d'hygiène, des normes qualitatives de production et des objectifs environnementaux. Véritable plaque tournante du système de production du pétrole brut congolais, le terminal de Djéno, avec sa multiplicité d’activités, est une illustration de cet engagement.

  • Terminal de Djéno: Des activités multiples pour une énergie meilleure.

    Jules MYNYNGOU, responsable du terminal de Djéno.

Les fonctions du terminal : de la réception du brut à son expédition

Le terminal de Djéno existe depuis 1972. Il traite plus de 95% de la production congolaise de pétrole brut, soit environ 220 000 barils par jour en 2015. Faisant l'objet d'un partenariat entre Total E&P Congo (63%) et ENI Congo (37%), le terminal de Djéno a quatre fonctions principales :

1-  La réception de la production de l'ensemble des sites de production. En plus de la production de Total E&P Congo, plusieurs sociétés opératrices, parmi lesquelles eni Congo et CONGOREP (Groupe PERENCO), envoient leur production au terminal pour le traitement et l'expédition.

2-  Le traitement préliminaire du brut réceptionné est effectué en vue d'obtenir du brut à la spécification commerciale. Deux critères sont essentiels pour cette spécification, la teneur en eau et la teneur en sel. Par ailleurs, selon leurs caractéristiques physico-chimiques, les bruts traités sont mélangés pour produire deux qualités commerciales de brut: le Nkossa Blend et le Djéno Mélange.

3-  Le stockage du brut : grâce à des cuves d'une contenance globale d'environ 4 millions de barils.

4-  L'expédition du brut vers différents sites de raffinage par enlèvement du brut via des tankers tous les 3-4 jours et par expédition vers la raffinerie de Pointe-Noire via un pipeline.

A travers ces quatre principales fonctions, le terminal de Djéno assure la continuité de la production des champs pétroliers.

Un challenge humain

Près de 1000 employés sont en fonction sur le terminal. Plusieurs activités s’additionnent aux quatre fonctions principales créant ainsi une multiplicité d'activités du terminal avec diverses compétences et métiers.

On trouve sur le terminal de Djéno les métiers de base de Total E&P Congo (producteurs, automaticiens, électriciens, mécaniciens, ingénieurs en exploitation), mais aussi de la métallurgie ou encore de la peinture industrielle avec la présence de sociétés partenaires ou prestataires.

Partager ce projet