20/08/2014 - Actualités

Début de la campagne de forage sur le champ de Libra au Brésil

5 850 mètres. C’est la profondeur visée pour le premier puits d’appréciation du champ de Libra, dont le forage a commencé début août au large du Brésil. Situées à 200 kilomètres des côtes, dans des réservoirs enfouis sous une épaisse couche de sel, les ressources de ce champ « super géant » sont estimées entre 8 et 12 milliards de barils. Le commencement de ce premier puits marque pour Total et ses partenaires¹ le coup d’envoi de plusieurs années de travaux visant à parfaire la compréhension de ce champ gigantesque. 

« Il faut prendre conscience de l’ampleur de Libra, explique Ladislas Paszkiewicz, directeur Amériques à l’Exploration-Production. Ce champ s’étend sur 1 550 km² et on estime que son développement pourrait nécessiter jusqu’à 12 FPSO² . » Une fois les premiers équipements déployés, la production de Libra devrait débuter dès 2017 pour culminer à 1,3 million de barils par jour en 2030. 

En 2013, Total a fortement accru sa présence au Brésil, pays dans lequel 40% des découvertes de pétrole des 5 dernières années ont été réalisées, en acquérant des participations dans 10 permis d’exploration et 20% de la découverte de Libra.

1 Consortium réunissant Petrobras (opérateur, 40%), Total (20%), Shell (20%) CNOOC (10%) et CNPC (10%)

2 Barge flottante de traitement et de stockage des hydrocarbures